vendredi 12 février 2016

Les Haut-Conteurs, tomes 1 et 2, Olivier Peru et Patrick McSpare


Présentation du tome 1 :

1190, Tewkesburry, royaume d'Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher son existence.

La venue d'un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.

L'histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?


Présentation du tome 2 :

Paris, hiver 1190.
Débarqués au coeur de la plus grande ville du Monde connu, le jeune Roland, Mathilde, Ruppert et Salim poursuivent un double but: retrouver William le Ténébreux, l'ami disparu, et découvrir les secrets de Vlad, le maître vampire. Ce démon est-il réellement mort dans les forêts anglaises, ou attend-il son heure pour frapper encore ? Pire encore, un traître se cache-t-il parmi les quatre aventuriers, comme tout semble l'indiquer ? Happés par le tumulte populaire de la Fête des Fous, Roland et ses compagnons vont croiser nombre d'individus pittoresques.
Cérémonies noires, complot royal, créatures infernales, prophéties du Livre des Peurs, tous les ingrédients d'un mélange fatal sont réunis pour sceller le sort de nos héros. Pourtant, ils sont des Haut-Conteurs et ne reculeront pas, jusqu'à vaincre ou périr. Roland « Coeur de Lion » en tête. Le Mal rôde, la mort avance masquée. C'est la fête des ombres, c'est la fête des fous !

Mon avis :

Je ne suis généralement pas très fan des histoires de vampires et je pense que c'est mon homme qui avait acheté ces deux tomes lors d'un de nos passage à la librairie à Orléans. En recherche d'autre chose, je me suis quand même lancée dans cette lecture.
J'ai plutôt bien aimé les personnages, notamment Roland qui découvre le monde des Haut-Conteurs et ses secrets. Il y a quelques facilités le concernant, comme par exemple le fait qu'il parvienne à se battre avec talent alors qu'il était jusque là garçon de taverne et n'avait jamais bougé de chez lui. Mais bon, ça reste de la littérature classée jeunesse, alors ça n'est pas si dérangeant. 
Mathilde m'a paru un peu plus énervante, à donner des surnoms à son comparse à chaque événement. Rien de bien méchant cependant.
On suit la petite troupe dans leur aventure, qui comporte de nombreux rebondissement. On ne s'ennuie pas pendant cette lecture. Sur son contenu, ce n'est pas mal. Après, je l'ai dit, ce genre d'univers ne me parle pas forcément toujours beaucoup. Je n'ai pas été complètement transportée du coup, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant.
Maintenant que j'ai commencé cette saga, j'achèterai la suite pour continuer et savoir ce qui arrivera aux personnages. Mais cela attendra que je tombe dessus un peu par hasard, je ne pense pas chercher après expressément.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir !