mardi 29 mars 2016

Changement de plateforme


Envie de nouveau, de reprendre à zéro, de trouver quelque chose qui me convienne mieux en terme de facilité de mise en page (ce n'est pas gagné), de retrouver un petit groupe de lecteurs, qui ne semble plus passer par ici, je me dirige donc vers une nouvelle adresse : https://lyloubouquine.wordpress.com/
Repartir de bon pied, pour retrouver la motivation d'écrire mes articles en temps et en heures et de les diversifier et les approfondir.
Je vous donne donc rendez-vous vers ce nouvel espace de partage ! A tout de suite !

vendredi 4 mars 2016

Beautiful, tome 1 : Beautiful disaster - Jamie McGuire

Présentation :

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?


Mon avis :

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge "Le temps d'un très grand weekend". J'aime bien les romances habituellement, mais je n'attendais en fait pas grand chose de celle-ci, craignant que cela soit trop gnan-gnan, trop jeunesse, trop "je ne sais pas quoi". Bref, j'y suis allée pour taper dans ma  PAL et parce que ça rentrait dans le thème. Et j'ai très bien fait parce que j'ai adoré cette lecture.

Dans les toutes premières pages, j'ai eu peur de voir mes craintes confirmées, avec des personnages que j'ai eu peur de ne pas aimer : une Abby trop "n'y touche pas" et Travis ultra provocateur. Mais finalement, au fil des pages, je me suis vraiment énormément attachée à eux. J'ai trouvé leur relation très intéressante, bien qu'ayant parfois envie de leur crier dessus "Noooon mais nooon mais pourquoi ???", haha ^^. J'étais à fond.
America m'a un peu plus agacée, mais ça reste très secondaire.

J'ai aimé l'histoire, les rebondissements, j'avais envie de savoir comment les choses allaient évoluer, j'étais pleine d'espoirs, d'appréhensions, tout ça tout ça. Ca a vraiment été une bonne lecture. Certes ça parle d'ados, mais ça n'est pas trop jeunesse. Les personnages mûrissent aussi. J'ai notamment adoré Travis, même avec ses excès, tellement protecteurs, j'ai trouvé ça très touchant.

Mon seul bémol va a la fin, un peu rapide à mon goût dans l'avancement des choses quand même. Mais ça n'a pas enlever mon envie de me procurer ce tome-ci en version papier (je l'ai lu en ebook) et de découvrir la suite avec impatience.

mardi 1 mars 2016

Méchant loup - Nele NEUHAUS




Méchant loup
Nele NEUHAUS
Editions Actes Sud (2014) & Babelio (2016)

Offert par mon homme pour mon anniversaire







Présentation :

Le commissaire Oliver von Bodenstein et sa collègue Pia Kirchhoff sont confrontés à deux enquêtes à première vue fort différentes. La très jeune fille morte, apparemment torturée et violée, repêchée dans le Main, semble être tombée de la lune. Personne n’a signalé sa disparition et la police n’a aucune piste. Mais concernant Hanna Herzmann, la célèbre présentatrice d’une émission people, sauvagement agressée, les pistes foisonnent, tant cette carriériste sans scrupule est détestée aussi bien par ses collègues de la télévision et les victimes de ses émissions que par son ancien mari ou encore par sa fille adolescente.
Un homme fait vite figure de coupable idéal : un brillant avocat condamné pour le viol de sa fille. Non seulement il vit dans un camping près de l’endroit où a été trouvée la jeune noyée, mais il semble qu’il soit l’amant d’Hanna. Bientôt, pourtant, un meurtre affreux rebat les cartes et relance l’enquête…
Avec son intrigue surprenante, sa construction d’une précision horlogère et ses personnages inoubliables qui nous touchent parce qu’ils nous ressemblent, Méchant loup explore avec colère les noirceurs de la pédophilie.

Mon avis :

Je ne connaissais pas du tout ce livre que m'a ramené chéri pour mon anniversaire. Je suis en effet rarement spontanément attirée par les éditions Babel Noir. C'est fort dommage parce qu'ils ont de très bons romans ! Celui-ci m'a fait passé un excellent moment de lecture.

On retrouve un duo d'enquêteurs, Pia et Oliver. N'ayant pas encore lu leurs autres aventures, je ne les connaissais pas, mais cela ne m'a pas dérangée dans ma lecture. Je suis peut-être passée à côté de certains éléments liés à leur histoire, mais ça n'a pas été du tout pénalisant et je ne m'en suis même pas rendu compte, si c'est le cas.
Le sujet abordé est rude puisqu'il s'agit en grande partie de pédophilie. Plusieurs histoires se mêlent, dont les deux qui sont présentées dans la quatrième de couverture : une jeune fille retrouvée morte dans un ruisseau, et une vedette de télévision sauvagement agressée. Mais on suit aussi beaucoup de personnages et les enquêteurs eux-mêmes. Le tout mène à une intrigue très plaisante à suivre, captivante jusqu'au bout, dans chacun de ces aspects de l'histoire. 
J'ai été tenue en haleine jusqu'au bout de cette lecture et je me pencherai sur les autres romans de l'auteure prochainement !

jeudi 25 février 2016

Le temps d'un très grand weekend !


Voilà, aujourd'hui commence le challenge LE TEMPS D'UN TRES GRAND WEEKEND, organisé par Céline J. , avec laquelle je participe à celui-ci en binôme. Je vous renvoie vers son blog pour les détails généraux de ce challenge, qui s'étend d'aujourd'hui 20h30 (et non pas dès le matin, comme j'étais bien partie ^^), jusqu'à lundi.

Voici les consignes que nous avons choisies :

~ Niveau de lecture ~
Lecteur confirmé : entre 251 et 450 pages

~ Consignes ~
- lire 20 ou 50 pages par jour
- lire un livre de votre genre préféré : ce sera une romance
- lire un livre dans votre PAL depuis plus de 4 mois

~ Le SWAP ~
Un petit colis accompagnera le tout, qui sera envoyé entre aujourd'hui et le 29, qui comportera : 
- 1 grand format ou 2 livres de poche
- 1 marque-page ou 1 surprise
- 1 gourmandise

Ce que je compte lire : 

- Beautiful disaster, tome 1 (Jamie McGuire) - 441 pages, qui est une romance et qui est dans ma PAL depuis bien un an si ce n'est plus.
- et un bout, plus ou moins important, mais au moins pour arriver à 450 ^^ du tome 2 de Level 26 (M. Zuiker), qui est aussi dans ma PAL depuis un sacré moment !


Déroulé de mon weekend :

~ Jeudi 25 février 2016 :
20h30 : Début du challenge !
20h50 : je commence quelques pages de Beautiful Disaster (J. McGuire), en ebook. Je ne suis pas particulièrement enthousiasmée par l'idée de cette lecture, mais c'est l'occasion de le lire et puis je serai peut-être agréablement surprise ! Après tout, il a eu dans l'ensemble de bons avis.
vers 23h : après quelques pauses "Envoyé spécial" qui ont entrecoupé ma lecture, je termine à 27% du livre lu. J'ai du coup malheureusement dépasser la consigne des 50 pages par jour, puisque le tout ramené au nombre de pages de l'édition poche, ça nous fait 119 pages... J'aurais dû opter pour un livre papier pour m'y retrouver !
Ces premières pages m'ont bien accrochée en tout cas. En effet, malgré le tout début qui partait mal avec des personnages dont je pensais qu'ils allaient m'énerver, je sympathise de plus en plus avec Abby et Travis et j'ai hâte de voir comment leur relation (et/ou leurs relations respectives ?) va évoluer.


~ Vendredi 26 février 2016 :
Pour aujourd'hui, à part un déjeuner entre collègues à midi, rien de prévu pour le moment. La journée va sûrement se remplir (j'espère), mais je pense avoir largement le temps de lire.

Le matin ça a été juste un tour à la Poste. Un peu de lecture en retrant, puis comme prévu, un bon japonais à midi . Un peu de coloriage à deux ensuite, avant une escapade à Furet du Nord pour vendre 3 livres d'occasion. Avec le bon d'achat ainsi récupéré et la générosité de mon homme, j'ai pu acheter Room (Emma Donoghue) et le tome 3 d'Outlander ! De mon côté je me suis pris Qu'il est bon d'être mauvais, issu du blog d'un odieux connard, que j'aimais beaucoup parcourir.
Après un dernier saut chez Devred pour monsieur et Camaieu pour moi (où j'ai trouvé cette mignonnette petite robe ci-contre, au passage, même si ça n'a rien à voir avec la lecture ^^).
Koh Lanta pour le soir puis deux chapitre de Beautiful Disaster, ce qui me fait arriver à 54 % de l'ebook au total, soit 282 pages (+163 pages). J'aime vraiment beaucoup ! Je pense que je vais l'acheter en livre papier et que je prendrai la suite !


~ Samedi 27 février 2016 :
11h10 : Comme je lis trop de pages dans Beautiful Disaster, j'ai lu 50 pages tout rond du livre N'y a-t-il pas d'amour heureux ? (G. Corneau), pour répondre d'une certaine manière à cette consigne.

Puis, coup de folie, on a pris la voiture et le chien sous le bras et on est parti en escapade vers Etretat et Honfleur. Sans bagage parce que ça devait être pour la journée, donc pas de lecture ce jour ! J'ai quand même pris le temps d'attraper mon colis de SWAP qui était arrivé dans la boîte aux lettres avant de partir et j'ai donc eu la chance de le déballer le soir, après une belle balade sur les falaises.








Voilà, j'ai été plus que gâtée, avec en plus des suppléments pour mon anniversaire. Encore un énorme merci !! Je suis ultra contente de ce premier SWAP et j'espère que mon colis fera aussi plaisir à ma binomette !

~ Dimanche 28 février 2016 :
Nous sommes restés en Normandie jusqu'à dans l'après-midi. Puis il a fallu faire la route pour rentrer (tristement) chez nous. Bien fatiguée de tout ça, je n'ai pas lu en rentrant. Un peu de télé et dodo.





~ Lundi 29 février 2016 :
Retour au bureau...
14h30 : Terminer ce challenge avec succès s'annonce difficile ! Mais... :
- j'ai lu 300 pages de Beautiful disaster, donc je suis dans les clous ;
- C'est un livre qui est dans ma PAL depuis plus de 4 mois (hop, deux en un...) ;
- samedi matin j'ai lu 50 pages tout rond de N'y a-t-il pas d'amour heureux.
Donc en trichant un peu comme ça, on peut dire qu'il est réussi. Je m'attendais quand même à faire mieux, en lisant au moins deux livres... Peut-être que je finirai Beautiful disaster ce soir, mais ce n'est pas gagné parce que des courses m'attendent en sortant du boulot, puis ce sera soit danse soit Top Chef si la flemme est trop grande... Mais je ne baisse pas encore les bras !
23h30 : Heure de se coucher. J'ai quand même réussi à finir Beautiful Disaster ! Soit 441 pages lues pour celui-ci + 50 de N'y a-t-il pas d'amour heureux = 491 pages dans le weekend. Score pas énorme, mais avec l'escapade imprévue c'est déjà pas si mal !

Je suis très heureuse d'avoir participé à ce challenge et cela motive pour participer à d'autres par la suite ! 

vendredi 12 février 2016

Les Haut-Conteurs, tomes 1 et 2, Olivier Peru et Patrick McSpare


Présentation du tome 1 :

1190, Tewkesburry, royaume d'Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher son existence.

La venue d'un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.

L'histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?


Présentation du tome 2 :

Paris, hiver 1190.
Débarqués au coeur de la plus grande ville du Monde connu, le jeune Roland, Mathilde, Ruppert et Salim poursuivent un double but: retrouver William le Ténébreux, l'ami disparu, et découvrir les secrets de Vlad, le maître vampire. Ce démon est-il réellement mort dans les forêts anglaises, ou attend-il son heure pour frapper encore ? Pire encore, un traître se cache-t-il parmi les quatre aventuriers, comme tout semble l'indiquer ? Happés par le tumulte populaire de la Fête des Fous, Roland et ses compagnons vont croiser nombre d'individus pittoresques.
Cérémonies noires, complot royal, créatures infernales, prophéties du Livre des Peurs, tous les ingrédients d'un mélange fatal sont réunis pour sceller le sort de nos héros. Pourtant, ils sont des Haut-Conteurs et ne reculeront pas, jusqu'à vaincre ou périr. Roland « Coeur de Lion » en tête. Le Mal rôde, la mort avance masquée. C'est la fête des ombres, c'est la fête des fous !

Mon avis :

Je ne suis généralement pas très fan des histoires de vampires et je pense que c'est mon homme qui avait acheté ces deux tomes lors d'un de nos passage à la librairie à Orléans. En recherche d'autre chose, je me suis quand même lancée dans cette lecture.
J'ai plutôt bien aimé les personnages, notamment Roland qui découvre le monde des Haut-Conteurs et ses secrets. Il y a quelques facilités le concernant, comme par exemple le fait qu'il parvienne à se battre avec talent alors qu'il était jusque là garçon de taverne et n'avait jamais bougé de chez lui. Mais bon, ça reste de la littérature classée jeunesse, alors ça n'est pas si dérangeant. 
Mathilde m'a paru un peu plus énervante, à donner des surnoms à son comparse à chaque événement. Rien de bien méchant cependant.
On suit la petite troupe dans leur aventure, qui comporte de nombreux rebondissement. On ne s'ennuie pas pendant cette lecture. Sur son contenu, ce n'est pas mal. Après, je l'ai dit, ce genre d'univers ne me parle pas forcément toujours beaucoup. Je n'ai pas été complètement transportée du coup, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant.
Maintenant que j'ai commencé cette saga, j'achèterai la suite pour continuer et savoir ce qui arrivera aux personnages. Mais cela attendra que je tombe dessus un peu par hasard, je ne pense pas chercher après expressément.

lundi 1 février 2016

Je me suis inscrite à Audible

Voilà une nouvelle façon de "lire" que je découvre depuis environ un mois maintenant : le livre-audio. Et quel plaisir ! J'adore : cela me permet d'avancer mes lectures durant les moments où je n'aurais normalement pas le temps de lire, comme en marchant dans la rue ou en faisant mon repassage par exemple. 
De plus, ça marche totalement avec moi, je suis complètement immergée. 
J'ai essayé d'abord avec 22/11/63 de Stephen King, que j'ai en grand format et qui est bien trop gros pour que je le promène partout. Et avec mon deuxième crédit (j'y viens), j'ai téléchargé Les enfants de la liberté, de Marc Lévy, que j'avais commencé en e-book mais que je n'avais pas eu l'occasion de continuer. 

Je me suis donc abonnée à l'application : pour 9.90 par mois, j'ai droit à un livre par mois. Ce n'est pas beaucoup en soi mais cela me suffit, étant donné que lorsque je peux lire, je privilégie la lecture en tant que telle plutôt que l'écoute. Donc un livre audio me suffit pour faire le mois. 
Pour info de durée, Les enfants de la liberté doit durer environ 9h et le 22/11/63 près de 36h. Alors... il y a de quoi faire.

J'adopte totalement cette nouvelle façon de découvrir les livres. 
Et vous ? Avez-vous déjà testé ? Qu'en pensez-vous ? Cela vous tente-t-il ?

dimanche 31 janvier 2016

Bilan de janvier 2016

Lectures :

  • La contrebasse, P. Süskind
  • Phobos, tome 2, V. Dixen
  • Jusqu'à ce que la mort nous unisse, K. Giebel
  • Les haut-conteurs, tome 1 : la voix des rois, O. Peu & P. McSpare
  • Les haut-conteurs, tome 2 : roi vampire, O. Peru & P. McSpare
  • L'enfant-rien, N. Hug
  • Les vieux fourneaux, tome 2 : Bonny and Pierrot, Paul Cauuet, Wilfrid Lupano
  • Chemins croisés, N. Sparks
  • La conjuration primitive, M. Chattam
  • Code 93, O. Norek
  • Les gens heureux lisent et boivent du café, A. Martin-Lugand
  • Rescapée de la scientologie [en cours]
  • Wastburg, C. Ferrand [en cours]
Films : 
  • La couleur des sentiments
  • Hatchi
  • Prémonitions
  • Les gamins
  • Chemins croisés

samedi 30 janvier 2016

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès Martin-Lugand


Présentation :

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.


Mon avis :

C'est très simple : V. me l'a offert hier, je l'ai commencé ce matin et dévoré en quelques heures. J'ai adoré cette lecture très touchante ! Je m'attendais à être touchée comme ça, au vu du sujet, de la 4ème de couverture, des avis que j'en avais lus et vus, et ça n'a pas manqué. Je n'ai pas pleuré mais cela n'était pas loin, mon coeur se serrant à plusieurs reprises au cours de ces quelques pages.

La justesse est au rendez-vous, les personnages sonnent vrais et je les ai tous beaucoup appréciés. On comprend Diane qui doit remonter la pente mais qui y éprouve tant de mal malgré le temps qui passe ; j'aimerais beaucoup avoir un ami comme le sien, qui l'aide comme il peut ; les rencontres qu'elle fait en Irlande sont authentiques, peut-être avec des traits de caractères un peu gros, mais ça se tient. Ils m'ont tous touchée.
Puis, évidemment, cela m'a donné envie de retourner en Irlande, où j'avais passé d'excellentes vacances entre amis voilà quelques années maintenant, de retrouver les gens, l'ambiance, les paysages surtout... Envie aussi d'ouvrir un jour un café littéraire, même si ça me paraît tellement inaccessible, risqué, et tout ce qui s'en suit.
(Si vous passez un jour à Orléans je conseille d'ailleurs le café Autour
de la Terre, face à la cathédrale, havre de pays au décor cosy, aux cafés, thés et chocolats du monde entier et aux saveurs si variées, avec des tonnes de livres à disposition, et les cartes avec des pages blanches à la fin pour que chacun puisse écrire et dessiner à sa guise dans cet endroit au charme fou. [fin du moment pub]).

Je recommande en tout cas totalement cette lecture et je me procurerai la suite avec joie pour retrouver ces personnages et voir ce qui se passe ensuite pour eux. 

vendredi 29 janvier 2016

La couleur des sentiments - Kathryn Stockett

Présentation : 

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui ‘la élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, La couleur des sentiments a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Mon avis :

J'ai adoré cette lecture, dont j'entendais parler depuis longtemps et que j'avais dans ma PAL depuis un moment. 
J'ai adoré l'univers, mais surtout les personnages ! Que ce soit Minny et son sale caractère, Aibileen et sa gentillesse, sa dévotion auprès des enfants, son courage. Skeeter aussi, qui se lance dans un combat loin d'être gagné d'avance et qui n'est pas sans risques. Les liens qu'elles tissent entre elles sont vraiment forts, basés sur des valeurs importantes, et dont elles savent qu'elles peuvent changer leur vie et celles de toute une communauté.
Je n'ai pas vu les pages défiler, j'étais totalement plongée auprès de ces femmes, dans cette Amérique difficile, à les soutenir totalement.
C'est vraiment une lecture que je recommande à 100 %. Le nombre de pages peut faire peur mais vraiment on ne les voit pas passer tant c'est intéressant et attachant.

Par la suite, j'ai regardé le film que j'avais en DVD mais que j'attendais de regarder (la lecture avant le visionnage, comme d'habitude). J'avais peur d'être déçue mais ça n'a pas été du tout le cas ; le film est bien à la hauteur du livre, même si évidemment ils manquent quelques éléments, notamment dans l'éducation qu'apporte Aibileen à la petite fille chez qui elle travaille, par exemple. Mais je conseille ce film à la même hauteur que la lecture associée.


mercredi 13 janvier 2016

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine GIEBEL


Présentation : 

La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l'apprend aujourd'hui à ses dépens : la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident ? Vincent n'en croit rien : la victime connaissait le parcours comme sa poche. C'est un meurtre. Avec l'aide d'une jeune gendarme, Vincent mène l'enquête, de crevasses en chausse-trapes, déterrant un à un les secrets qui hantent cette vallée. Et Lapaz non plus n'est pas du genre à pardonner...

Mon avis :

Nouveau Karine GIEBEL ajouté à mon tableau, celui-ci a été lu en ebook.

Dès le départ j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que l'histoire se déroule aux alentour d'Allos,  Colmars-les-Alpes, ..., région que je connais bien pour y avoir passer de très bonnes vacances à plusieurs reprises. C'est plutôt sympa quand les romans se déroulent dans des régions que je connais et/ou par lesquelles je suis passée, j'aime bien.

Du côté de l'intrigue, ce n'est pas le roman de l'auteur que j'ai trouvé le plus palpitant. Ca tourne pas mal autour d'histoires de corruption, hors je préfère les choses un peu plus sanglantes, et encore plus psychologiques (vous voyez, les tueurs en série psychopathes, tout ça...). Toutefois, cela permet de mettre en avant le cadre de la montagne, et ça, ça m'a beaucoup plu. En effet, cela me manque quand même, moi qui suis malheureuse en région parisienne, et ça fait toujours du bien de s'y replonger même si c'est par l'intermédiaire d'une lecture, et même d'un thriller.
Les personnages concernés m'ont bien plu. Vincent fait un peu vieil ours qui a bien souffert, mais il est au final très attachant. J'ai aussi bien aimé Servane, gendarmette arrivée dans ce fin fond de montagne, qui apprend à connaître et à aimer la région (comment faire autrement, elle est tellement belle !!). Le duo est bien dosé, intelligent, sans côté cucul (et pour cause). Vraiment je les ai suivi avec grand plaisir.
Le dénouement n'est peut-être pas parmi ceux qui amènent le plus de surprise mais il ne m'a pas plus choquée que ça. 

Du coup, même si je préfère les choses un peu plus glauques, j'ai passé un bon moment avec cette lecture et son cadre.

lundi 11 janvier 2016

Phobos, tome 2 - Victor DIXEN

Phobos, tome 2 - Victor DIXEN - Edition Robert Laffont, collection R - 2015


Présentation :

ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


Mon avis :

J'avais lu le premier tome de cette saga en Septembre (mon avis par ici) et, vu comment ça se terminait, j'avais hâte de connaître la suite.
J'ai donc retrouvé avec envie les 12 protagonistes qui s'apprêtent à se poser (ou non) sur Mars. Dans ce deuxième tome, les histoires de coeur sont moins mises en avant que dans le premier tome avec les speed-datings, et on se penche davantage sur le suspense de savoir ce qui attend les candidats du programme Genesis. Ceci dit, les affinités (et plus) qui ont pu se lier ne sont pas étrangères au déroulement de l'histoire, évidemment. Léonor et son prétendant sont particulièrement sympathiques à suivre. Mais d'autres couples jouent aussi sur le déroulé de l'intrigue.
Les instigateurs de ce même programme nous paraissent sous le jour qu'on leur a déjà découvert, notamment Séréna, qui va vraiment jusqu'au bout de son esprit tordu.
Plus secondaire, le duo assez improbable (je ne rentrerai pas dans les détails) que l'on suit à côté de ça, m'a, lui, moins fait palpiter. Peut-être en apprendront davantage dans le troisième tome (puisqu'il y en aura un...) mais j'ai eu du mal à en cerner l'intérêt entier.

J'ai en tout cas passé un nouveau bon moment avec cette suite. Les nouvelles habitudes qui doivent se mettre en place et les interrogations qui se lèvent peu à peu m'ont intéressée. 

Le rebondissement un peu avant la fin est à mon sens un peu gros, pas forcément facilement envisageable techniquement, etc. (mais le reste, en même temps, pas vraiment non plus hein ^^). Et la fin, elle, donne quand même bien envie, encore une fois, de s'appréhender le tome suivant qui arrive comme une surprise.

samedi 2 janvier 2016

BILAN 2015 (2) : 2015 reading challenge


Un livre de plus de 500 pages : Outlander, tome 1 (D. Gabaldon)
Un roman classique : La contrebasse (P. Süskind)
Un livre adapté au cinéma : Bilbo le Hobbit (JRR Tolkien)
Un livre publié cette année : The book of Ivy (A. Engel)
Un livre avec un nombre dans le titre : Premier regard (N. Sparks)
Un auteur de moins de 30 ans : ?
Un livre avec des personnages non humains : Rose Morte (C. Landressie)
Un livre avec +++ humour : Comment braquer une banque sans perdre son dentier
Un livre écrit par une femme : Divergente, tome 2 (V. Rothe)
Un titre en un seul mot :  Joyland (S. King)
Un thriller / mystery book : Le livre sans nom (Anonyme)
Un recueil de nouvelles : Maîtres du jeu (K. Giebel)
Un autobiographie : /
Un livre se déroulant dans un pays étranger : Beignets de tomates vertes (F. Flagg)
Un témoignage : Les carnets de Guantanamo
Le premier livre d'un auteur populaire : /
Un livre d'un auteur que vous aimez : Ainsi résonne l'écho infini des montagnes (K. Hosseini)
Un livre recommandé par un ami : Les kerns de l'oubli (F. Rivat)
Un prix Pullitzer : /
Un livre inspiré d'une histoire vraie : Le roman de Monsieur de Molière 
Le livre le moins prioritaire de votre PAL : ?
Un livre que votre maman a aimé : /
Un livre qui vous fait peur : /
Un livre publié il y a plus de 100 ans : La princesse de Clèves
Un livre d'un auteur qui a les mêmes initiales que vous : /
Un livre que vous étiez censé lire à l'école mais que vous n'avez pas lu : /
Un livre lu en moins de 24 heures :  Dans la peau d'une djihadiste (A. Erelle)
Un livre avec des antonymes dans le titre : /
Un livre qui se passe dans un lieu que vous avez toujours voulu visiter :  Outlander, tome 2 (D. Gabaldon)
Un livre sorti l'année de votre naissance : ?
Un livre qui a de mauvaises critiques : /
Une trilogie : /
Un livre de votre enfance : /
Un livre avec un trio amoureux : /
Un livre qui se passe dans le futur : Phobos (V. Dixen)
Un livre qui se passe dans un lycée : Tous nos jours parfaits (J. Niven)
Une pièce de théâtre : La contrebasse (P. Süsking)
Un livre adapté en série TV :  Outlander (D. Gabaldon)
Un livre avec une couleur dans le titre :  Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage (LC Tyler)
Un livre qui vous a fait pleurer : Nos étoiles contraires (J. Green)
Un livre qui parle de magie : /
Un roman graphique : Un océan d'amour
Un livre d'un auteur que vous n'avez jamais lu : Le passeur du temps (A. Mitch)
Un livre depuis longtemps dans votre PAL : Le trône de fer, intégrale 2 (GRR Martin)
Un livre qui se déroule dans votre ville natale : /
Un livre dont la VO a été écrite dans une autre langue que la votre :  Inferno (D. Brown)
Un livre qui se déroule à la période de Noël : /
Un livre commencé mais jamais fini : The coockoo's calling
Un livre interdit : /



BILAN 2015 (1) : En 2015 je compte mes pages et Challenge ABC

La fin de l'année étant passée, c'est l'heure des bilans ! Voilà ce qu'il en est :

En 2015 je compte mes pages : 28 767 / 30 001 pages. Ca y était presque...

Challenge ABC 2015 : 10/26