lundi 30 novembre 2015

mercredi 25 novembre 2015

Revival - Stephen KING

Présentation :

La foudre est-elle plus puissante que Dieu ?
Il a suffi de quelques jours au charismatique Révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité.
Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu’à ce qu’il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot « Revival » a plus d’un sens... Et qu’il y a bien des façons de renaître !
Addiction, fanatisme, religion, expérimentations scientifiques… un roman électrique sur ce qui se cache de l’autre côté du miroir. Hommage à Edgar Allan Poe, Nathaniel Hawthorne et Lovecraft, un King d’anthologie.

Mon avis :

Quand j'ai vu le nouveau Stephen King le jour de sa sortie, à Cultura (oui, mon article arrive en retard...), je n'ai pas pu m'empêcher. Et puis, gentiment offert par mon homme qui m'accompagnait en plus, je ne pouvais pas refuser de toute façon...

Même s'il ne fera pas partie de mon grand Top de l'auteur, j'ai dévoré cette lecture quand même. Je me suis beaucoup attachée à Jamie, notamment quand il était petit. Le voir évoluer, en passant par les difficultés qu'il connaît, dans le monde du rock, puis de ses dérives, dont il espère finalement sortir, m'a beaucoup intéressée. 
Le personnage de Charles Jacobs lui aussi m'a intriguée. Cette image de sorte gourou naissant, proche du savant fou en même temps, est bien trouvée.

J'aime toujours autant l'écriture de Stephen King qui m'embarque vraiment à chaque fois, même quand l'histoire m'accroche moins. Un vrai talent, s'il faut encore le rappeler.

Je conseille cette lecture, d'autant qu'elle n'a pas le côté effrayant qui peut faire rechigner certains à tenter un livre de cet auteur (même si finalement, je crois que je préfère quand il y a des frissons, mes préférés de l'auteur restant Shining, Sac d'Os et Simetierre...). 


dimanche 1 novembre 2015

Tous nos jours parfaits - Jennifer NIVEN


Présentation :

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante : l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.
 

Mon avis :

Mon chéri m'a trainée un samedi après-midi dans un centre commercial bondé. Du coup, pour se faire pardonner, il m'a offert ce roman-ci. J'ai opté pour celui-ci après l'avoir vu passer de nombreuses fois sur YouTube et sur les blogs, avec souvent de bons avis. La référence à Nos étoiles contraires sur la (belle) couverture a aussi aidé au choix.
 
J'ai dévoré ce roman en un dimanche après-midi.
On va suivre deux adolescents qui souhaitent tous deux mettre fin à leurs jours en haut d'un clocher. Alors que c'est Finch qui va empêcher la jeune fille de sauter, c'est elle qui va passer pour l'héroïne. Lui est considéré comme bizarre par ses pairs et a une situation familiale assez particulière ; elle a survécu à sa sœur et n'arrive pas à repartir après ce drame. Peu à peu, les deux vont se rapprocher et, on s'en doute, tomber amoureux.
J'ai aimé ces deux personnages et leurs faiblesses, mais aussi leurs autres parts de caractère : l'humour, la raillerie aussi, les petites folies l'un pour l'autre. Je me suis beaucoup attachée à eux et j'ai aimé les voir évoluer l'un avec l'autre.
Cependant, ça n'a pas été un coup de cœur, car le retournement se fait peut-être un peu trop brusquement, je m'attendais à autre chose, même si je voyais la chose arriver. Mais je ne sais pas... Trop rapidement peut-être. Je n'ai pas été aussi émue que ce à quoi je m'attendais en commençant et en avançant dans ma lecture. C'est dommage.
 
C'est quand même une lecture que je conseille, qui est bien menée, qui se lit rapidement et qui traite d'un sujet intéressant, difficile, qui aurait peut-être mérité d'être approfondi avec une fin amenée différemment.