vendredi 31 octobre 2014

Bilan d'octobre


Lectures : 

  • Des cailloux dans le ventre, Jon BAUER
  • A kiss in the dark, Cat CLARKE
  • Mamette, t.5 : La fleur de l'âge, NOB
  • Angor, Franck THILLIEZ
  • Mamette, t.6 : Les papillons, NOB
  • Les stagiaires, Samantha BAILLY
  • Le bonheur à l'école, Dominique DECONINCK
  • La maîtresse de Rome, Kate QUINN
Achats :
  • Mamette, t.6 : Les papillons, NOB
  • Le roman de monsieur de Molière, Mikhaïl BOULGAKOV
  • Les stagiaires, Samantha BAILLY
  • Dragon Rouge, Thomas HARRIS
  • Le petit juge, Jean-Michel LAMBERT
  • Le bonheur à l'école, Dominique DECONINCK
Cadeaux :
  • Angor, Franck THILLIEZ
Emprunts médiathèque :
  • Plusieurs livres pour le CRPE, en Français et Connaissance du système éducatif
  • Hautes terres d'Ecosse, photographies de Michael RUETZ
  • Silex and the city, t.1 : Avant notre ère, JUL
  • Mélusine, t.6 et 10
  • Guide du jeune enseignant, Fabrice HERVIEU-WANE
  • Garulfo, t.6, AYROLES
  • La macrophotographie, Gilles MARTIN
  • La photographie numérique, Scott KELBY
  • Le langage de l'image, René BOUILLOT
  • Transmettre, apprendre, Marie-Claude BLAIS

jeudi 30 octobre 2014

La maîtresse de Rome, Kate QUINN


Présentation :

La Rome du Ier siècle est sauvage. Des banquets aux orgies, des jeux du cirque aux complots politiques, la capitale de l'Empire sombre dans une frénésie de plaisir et de violence. Thea, jeune esclave d'une arrogante aristocrate, va bientôt devenir la femme la plus influente de la cité. Belle et intelligente, elle fera tout pour préserver son amour pour Arius le Barbare, gladiateur et idole du peuple. Quitte à défier l'Empereur, qui s'est promis d'en faire sa maîtresse...

Mon avis :

Quelle lecture prenante ! Du début à la fin j'ai été totalement happée par l'histoire et ses personnage.
J'ai aimé suivre Théa. C'est une femme forte, malgré toutes les difficultés qu'elle rencontre et sa situation d'esclave. Avec elle, j'ai détesté Lépida qui, comme le résumé l'indique, est vraiment arrogante et peste au possible. Les hommes de l'histoire m'ont plu aussi, notamment Marcus, par son calme intelligent. 
Et puis, les combats de gladiateurs, l'ambiance antique, le contexte, sont retranscrit avec justesse. J'ai été vraiment plongé au milieu des complots, des histoires d'amour, des trahisons, des combats et enjeux divers de ce roman. 
Je lirai sans aucun doute la suite (L'impératrice des sept collines) pour retrouver l'écriture de Kate Quinn et cet univers auquel je ne suis pourtant pas très habituée. Très belle découverte !

mardi 28 octobre 2014

Top Ten Tuesday #03

Ce petit rituel a été créé par The broke and the bookish et repris en Français par Iani
Il s'agit de lister chaque semaine un Top 10 selon un thème littéraire proposé. Cette semaine, le thème est le suivant :

 Les 10 livres à lire pour Halloween 

  1. Shining, Stephen King
  2. Miss Peregrine et les enfants particuliers, Randsom Riggs
  3. La chambre des morts, Franck Thilliez
  4. La route, Cormac McCarthy
  5. Sac d'os, Stephen King
  6. Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe
  7. Dracula, Bram Stoker
  8. Frankenstein, Mary Shelley
  9. Tim Burton : entretien avec Mark Salisbury
  10. L'Étrange Odd Thomas, Dean Koontz  (non lu, mais le thème semble approprié)

samedi 25 octobre 2014

Le bonheur à l'école, Dominique DECONINCK


Présentation :

Chaque matin, les jeunes parents déposent leurs enfants dans la cour de l'école. Un baiser, un geste de la main, une fermeture éclair remontée et les voilà seuls face à la grande aventure. Que se passe-t-il une fois la cloche sonnée?
Dominique Deconinck est enseignante en primaire - ou, comme elle aime le dire plus simplement, instit. Dans ce récit fin et plein d'humanité, elle nous entraîne en passager clandestin dans sa salle de classe, au milieu des rangs, dans la cour ou sous le préau. Elle raconte son métier, ce qu'elle voit et ce qu'elle entend: les leçons, les jeux, les confidences, le découragement ou le chagrin, les miracles de la confiance, les mots d'enfants...

Mon avis :

Travaillant cette année en milieu scolaire (de la maternelle au collège) et préparant le Concours de professeur des écoles, j'ai acheté ce livre quand je suis passée devant totalement par hasard. 
J'ai aimé ce témoignage qui sonne tout à fait juste. Bien que pas encore instit, je me suis retrouvée dans certaines situation (quelques exemples de réponses à certaines questions, les enfants de maternelle, les interrogations sur les prochaines séances même une fois rentrée à la maison...).
On sent l'amour du métier, des enfants, et c'est très agréable à lire, tout en ne cachant pas les réalités du milieu.
Une bonne lecture pour cette thématique scolaire.


jeudi 23 octobre 2014

Les stagiaires, Samantha BAILLY

Présentation :

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d'horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l'édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l'industrie créative. Une réalité s'impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d'élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives. Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Etudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu'on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. à leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro... Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s'entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?
Quand la "génération Y" entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.

Mon avis :

J'avais beaucoup entendu parlé de ce livre et j'ai fini par me laisser tenter (alors que ma PAL était déjà immense...). C'est sans regret !
J'ai beaucoup aimé cette lecture. On plonge dans l'univers de Pyxis, au milieu des employés et stagiaires. Une ambiance un peu à la Google", une entreprise où il semble bon travailler, dans une ambiance détente. Mais derrière les apparences, c'est un monde en même temps vorace, avec beaucoup de turn-over. Les affinités se tissent toutefois entre les stagiaires, plus ou moins solidaires dans leur situation précaire.
Je me suis attachée à eux tous. Particulièrement à Ophélie, qui a des choix difficile à faire entre vie privée et opportunités professionnelles, problème auquel on peut facilement être confronté. Arthur, si désagréable puisse-t-il être, m'a touché aussi ; certes j'ai bien considéré son côté un peu enfoiré, mais comme cela ressort bien, il est aussi perdu, tiraillé entre sa situation et ses envies. 
Toute la petite troupe m'a plu et je n'ai pas vu les pages défiler. 
L'insertion d'extraits de discussions instantanées (tchat) passe super bien, retranscrit bien l'ambiance directement, et aère le récit qui est déjà très fluide.
Je ne connaissais pas l'auteur avant mais je pense en tenter d'autres d'elle. 

mardi 21 octobre 2014

[Angor], Franck THILLIEZ


Présentation :

Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Depuis sa greffe du cœur, ses collègues s'inquiètent pour elle. Chaque nuit, elle fait des cauchemars où une femme séquestrée l'appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir... celui de son donneur ? Camille n'a plus qu'une obsession : retrouver son identité et découvrir quel drame il a vécu... Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l'Office National des Forêts constatent les dégâts des orages violents survenus en ce mois d'août. Dans une cavité laissée par un arbre déraciné, ils croient apercevoir une ombre. L'un d'eux s'approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d'iris, c'est tout ce qu'il aura le temps de voir avant qu'une main venue des entrailles de la terre ne lui agrippe les cheveux. Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire : une femme, victime d'une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir... sous un arbre. L'enquête prend des proportions inhabituelles lorsque Sharko s'aperçoit qu'à chacune de ses découvertes, il a été devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord... 

Mon avis :

Comme chaque année, en grande fan de Thilliez que je suis, j'ai attendu début octobre avec impatience pour sa nouvelle sortie annuelle. Et, comme chaque année, cette lecture a été un super moment !
J'ai été contente de retrouver Franck et Lucie ainsi que leur équipe. Et surtout, comme à chaque fois, j'ai été plongée à 100% dans l'intrigue et impressionnée des informations fournies par le roman, par les recherches que ces histoires sous-entendent. On parle dans celui-ci de trafic d'organes notamment (mais pas que), et à travers l'enquête on en apprend beaucoup. Même si je crois que je préfère quand c'est encore un peu plus psychologique, qu'on soit plus proche du/des tueurs (La forêt des ombres, La chambre des morts....), j'ai adoré, comme j'ai adoré les précédents de la même lignée (Gataca, Atomka...). 
Il me reste maintenant à attendre l'année prochaine pour le nouveau roman de l'auteur (puisque j'ai déjà tout lu de lui, je ne peux faire qu'attendre). MAIS !!! je suis avant ultra impatiente, pressée, excitée, parce qu'il passe le 30 Novembre à Orléans (d'où je viens et pas très très loin d'où je suis aujourd'hui) et que je vais enfin, coûte que coûte, pouvoir le rencontrer.

dimanche 19 octobre 2014

A kiss in the dark, Cat CLARKE

Présentation :

Lorsque Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate.
Il a de l'humour, il est beau et un brin timide : tout ce que Kate recherche chez un petit ami.
Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme.
L'un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leurs vies...

Mon avis :

Le secret dont parle la couverture est dévoilé dès le début du livre et toute l'histoire va tourner autour de celui-ci, en étant présentée d'abord du point de vue d'Alex pour le début, puis de celui de Kate pour la suite de l'histoire.
Ce secret est assez original et soulève d'intéressantes questions. Je ne peux pas trop vous en parler, parce que même si la révélation arrive très vite, il serait dommage que vous la connaissiez avant votre lecture. Quoiqu'il en soit, il s'agit d'amour, de sa naissance, de ses questions, des sentiments parfois contradictoires que cela peut amener, de qui on est ou de qui on peut devenir.
J'ai apprécié le personnage d'Alex, pour qui je me suis prise d'empathie. Dans la première partie, j'ai trouvé Kate moins intéressante, et elle m'a finalement énervée dans la deuxième partie du livre. Elle m'a paru futile, agaçante, un peu cruche et un peu "peste de bonne famille". Je n'ai pas aimé son comportement, j'ai trouvé aussi un peu gros ce qui se passait. Et la fin m'a semblé ultra-rapide pour tout ça.
Je ne m'attendais pas à très grand chose avec ce livre, je ne savais pas où j'allais, donc ce n'est pas une déception en soi mais je n'ai pas particulièrement vibrer avec cette lecture, pour laquelle mon avis pourrait se résumer à "mouais, bof".


jeudi 16 octobre 2014

Mamette, t.5 et 6, NOB


C'est toujours un plaisir de reprendre cette série de BD;
Le tome 5 s'attache à la complicité de Mamette avec sa petite fille lors d'un voyage organisé pour les vacances.
Le tome 6, lui, parle davantage de la mémoire, des souvenirs et de leur fragilité.

C'est toujours très touchant. J'adore cette petite bonne femme rondelette, dynamique et toujours positive.
Il y a toujours des moments drôles, des personnages hauts en couleurs, des instants touchants aussi : les souvenirs de Mamette avec son mari, les petites phrases mignones...
Je suis très très attachée à Mamette, et dans le sixième tome, j'ai été jusqu'à m'inquiéter pour elle. J'espère qu'elle a encore d'autres péripéties à nous faire suivre avec elle dans de prochains opus !

Je lirai aussi dès que possible les trois tomes des Souvenirs de Mamette, ainsi que La cuisine de Mamette, pour un livre de recettes à la sauce Mamette, avec ce style que j'adore et les graphismes très agréables.

mercredi 15 octobre 2014

Avant toi, Jojo MOYES






TITRE : Avant toi
AUTEUR : Jojo Moyes
EDITION : Milady (2013)
NOMBRE DE PAGES : 480






Présentation :

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Mon avis :

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune organisée sur Livraddict et je ne regrette nullement. 
Je me suis plongée dans l'histoire très rapidement. Bien que la première moitié du roman ne présente pas grande avancée dans l'histoire, elle permet de bien présenter les personnages, notamment Louisa et Will. La jeune femme connaît une situation difficile, ayant perdu son travail, étant comparé souvent à sa soeur brillante, et ayant du mal à suivre son compagnon obsédé par la course à pied. Quand elle se retrouve à devoir s'occuper de Will, un tétraplégique au caractère difficile, elle y va sans gaieté de coeur. Malgré tout, on s'en doute, elle finira par s'attacher à cet homme qui va lui-même évoluer aussi. 
Evidemment, l'histoire présentée ainsi fait penser à "Intouchable". Il y a quand même la romance en plus et le personnage de Louisa qui est bien différent. Je me suis attachée à elle et, comme elle, j'ai espéré. Surtout à partir de la scène de la soirée au mariage (ceux qui ont lu comprendront). On devine avant qu'on va en arriver à cette situation, mais passé ce moment, j'ai encore plus dévoré les pages qui restaient. 

C'est un roman qui se lit facilement, rapidement, et qui m'a touchée. Je lirai sans doute les autres livres de l'auteur.

lundi 13 octobre 2014

Questionnaire livresque de A à Z


Voilà un questionnaire que j'ai découvert pour la première fois sur de chaînes Youtube de Booktubeuses/eurs. Beaucoup l'ont fait, je n'ai plus les noms. Je pense qu'il se trouve aussi sur différents blogs. Il sera en tout cas à présent sur le mien. C'est parti !

A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres :
Je n'ai pas tous mes livres sous les yeux pour vérifier, ça doit se jouer un peu serré, mais sans trop de doute je pense que c'est Stephen King.

B pour « Best » – La meilleure « suite » de série :
Je ne lis pas énormément de séries, donc j'ai un peu de mal avec cette question... Disons l'Assassin royal, bien que je n'ai pas le souvenir précis de savoir si le tome 2 m'a plus plu que le premier. Mais j'ai aimé la lecture de cette saga dans son ensemble alors...

C pour « Current » – Lecture en cours :
Je suis actuellement en train de lire le dernier Franck Thilliez (hiiiiiii !!) : [Angor]. Et comme tous ceux de l'auteur, j'adore toujours !!

D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures :
Je ne bois pas tout le temps en lisant, mais quand c'est le cas c'est souvent du café.

E pour « E-book » – E-books ou romans papier ?
Depuis que mon chéri m'a offert une liseuse pour Noël, je lis les deux. Les e-books ont le côté pratique pour lire le soir au lit ou quand on part en escapade ou vacances. Cependant, le plaisir de sentir le livre, le tenir, le ranger consciencieusement dans une bibliothèque qu'on admire ensuite... ça ne se remplace pas.

F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée :
Hum... Je ne sais pas trop. En piochant parmi mes lectures récentes je pencherais vers Quatre de Divergent, mais sans grande conviction.

G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance :
Je dirais Les pages de notre amour, de Nicholas Sparks. Je l'avais commencé comme une lecture légère, entre deux autres un peu plus conséquente, "juste comme ça", et finalement j'ai été totalement transportée par cette histoire qui m'a beaucoup touchée.

H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché :
Je n'ai pas lu dernière de livres dont personne ne parle. Mais j'avais eu un coup de coeur, voila quelques année pour Le treizième conte, de Diane Setterfield, et je n'en ai pas beaucoup vus d'avis.

I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice :
Je dirai quand j'ai commencé à tenir un forum de lecture (que j'ai fermé depuis, faute de temps), et de recommencer un blog après plusieurs années.

J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir :
Des cailloux dans le ventre, de Jon Bauer. Un roman très dur mais qui m'a plu.

K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais :
Aucun, car j'aime découvrir des univers que je ne connais pas. Mais je ne suis pas du tout attirée par le Bit-lit.

L pour « Long » – Le roman le plus long que tu aies jamais lu :
Si on ne parle que d'un livre (et non d'une saga), je ne sais pas trop. Peut-être Les piliers de la Terre, de Ken Follet (qui avait, de plus, été un coup de coeur).

M pour « Major » – Le roman qui t’a causé le plus gros « book hangover » (« trop plein » livresque – tu ne pouvais plus rien lire après ça) :
Rien ne me vient...

N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdes :
En comptant celles que j'ai pour le moment laissées au domicile parentale en raison d'un appartement trop petit, ça en fait 6.

O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois :
Je n'aime pas vraiment relire. Je vais dire Dom Juan et Candide, que j'ai étudié dans des classes différentes, donc relus.

P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire :
Mon canapé. Mais quand il fait beau, j'aime bien lire dehors aussi.

Q pour « Quote » – Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspires ou qui te fait ressentir plein d’émotions :
Je ne les retiens pas par coeur, mais je les note par contre.
Par exemple : "Parce que nos besoins sont nos petits rêves quotidiens. Ce sont nos petites choses à faire, qui nous projettent à demain, à après-demain, dans le futur ; ces petits riens qu'on achètera la semaine prochaine et qui nous permettent de penser que la semaine prochaine, on sera encore vivant." (La liste de mes envies, Grégoire Delacourt)

R pour « Regret » - Un regret de Lecteur :
Manquer de temps pour lire plus ! 

S pour « Série » – Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis) :
Il me reste 2 ou 3 tomes de l'Assassin royal à lire (que j'ai dans ma PAL) ; j'adore pourtant cette série, mais ça fait maintenant plusieurs années que j'avais enchaîner les 10 ou 11 premiers tomes, sans avoir été plus loin. Il va être dur de s'y remettre après tant de temps, ce qui me freine un peu.

T pour « Trois » – Trois de tes livres préférés de tous les temps :
Question difficile. Je dirais :
- Oscar et la dame rose, d'Eric-Emmanuel Schmitt
- Shining, de Stephen King
- Les piliers de la Terre, de Ken Follet

U pour « Unapologetic » – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan(girl) :
Je vais faire simple : la lecture !

V pour « Very » – Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celles des autres :
En début de semaine, j'aurais répondu [Angor] de Franck Thilliez (re-hiiiii !! ) dont je suis ultra-fan. Mais maintenant que je l'ai... hm... je ne sais pas vraiment.

W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque :
Regarder la longueur du chapitre que je commence. A chaque fois que j'arrive à un nouveau chapitre, je regarde où il se termine, pour en estimer la longueur.

X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27ème livre :
La voie de la colère, d'Antoine Rouaud

Y pour « Your » – Ton dernier livre acheté :
Les stagiaires, de Samantha Bailly. J'ai hâte de le lire !

Z pour « ZzZ » – Le livre qui ta volé ton ZzZ (le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit) :
Je ne me souviens pas avoir passé de nuit blanche à lire, donc je ne sais pas.

dimanche 12 octobre 2014

Un tour en forêt

En attendant le résultat du concours ce soir, je vous emmène en forêt. Passez une bonne journée, de bonnes lectures, et à toute à l'heure sur Facebook pour l'annonce des gagnants !


samedi 11 octobre 2014

C'est nouveau chez nous

Ces dernières semaines ont été l'occasion de quelques achats autour des livres : enfin une nouvelle bibliothèque (que je n'ai pas encore photo comme elle est encore bien vide), mais aussi deux petits goodies sympathiques :



Un monsieur hibou en train de lire, tout en veillant sur l'étagère.








Et un cadre que je trouve très sympa pour habiller le mur à côté de la bibliothèque qui n'est pas très large mais assez haute.

vendredi 10 octobre 2014

Des cailloux dans le ventre, Jon BAUER







TITRE : Des cailloux dans le ventre
AUTEUR : Jon Bauer
EDITION : Le livre de poche (2013)
NOMBRE DE PAGES : 408









Présentation :

Un petit garçon ordinaire qui semble avoir tout pour être heureux : un père affectueux qui le laisse monter devant dans la voiture, une mère si généreuse qu’elle accueille au sein de la famille des enfants placés. Mais peut-on, à huit ans, accepter la présence d’autres enfants « qui gâchent tout quand ils sont ici » ? Peut-on se sentir aimé, trouver sa place, éviter de voir grandir en soi un violent sentiment de jalousie, jusqu’à la rage ? Quand vingt ans plus tard, après une longue absence, le fils retrouve sa mère, malade, il n’a rien oublié et vit toujours avec ces douleurs du passé, ces « cailloux dans le ventre ».

Mon avis :

C'est un roman très dur, de différentes façon.
On suit un garçon de 8 ans, fils unique d'une famille d'accueil et qui a bien du mal à partager ainsi ses parents, surtout quand arrive chez eux Robert, nouvel enfant de 13 ans à accueillir le temps que ses parents arrangent leur situation. La jalousie s'installe très rapidement dans le coeur du fils, notamment quant à ce qui concerne sa mère. Celle-ci s'attache à Robert et est assez dure avec son propre fils et ce dernier en souffre.
On suit aussi, un chapitre sur deux, ce même garçon devenu adulte. qui doit s'occuper de sa mère atteinte d'un cancer du cerveau en phase avancée. On ressent toute sa colère. Je l'ai trouvé très dur, voire parfois violent. La mère, elle, sous le coup de la maladie, est devenue fragile, et on sent qu'elle est toujours brisée par un drame qui s'est passé alors que Robert était chez eux. On devine en effet cet événement tragique bout par bout, au fil de l'alternance des chapitres. 
J'ai souffert de la tristesse de l'enfant, j'ai eu une dent contre la mère à l'époque passée, tout en comprenant sa vocation d'accueil d'enfants en difficultés. Dans la phase "présent", j'ai détesté ce même fils, tout en étant mal à l'aise qu'il soit ainsi en quelque sorte détruit depuis tout petit ; j'ai été en pitié pour la mère devenue plus âgée, souffrante, bien qu'elle connaisse encore la rancoeur.
C'est un roman intime, poignant, tout du long, qui aborde, entre autres, les questions des conséquences des faits passés, les relations familiales, la fin de vie et la dépendance qui peut en découler, parfois temps de pardon quand on dépend ou quand on doit s'occuper de personnes qu'on aime mais pour lesquelles on éprouve du ressentiment. 

dimanche 5 octobre 2014

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe, James DASHNER





TITRE : L'épreuve, tome 1 : Le Labyrinthe
AUTEUR : James Dashner
EDITION : Pocket Jeunesse
ANNEE : 2012
NOMBRE DE PAGES : 404










Présentation :

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

Mon avis :

J'ai lu ce livre comme je compte voir le film qui sort prochainement. De plus, les avis que j'en ai lus étaient plutôt bons. Et le mien rejoint cette tendance.
D'abord, j'aime quand les chapitres ne sont pas trop longs ; ici, ils font rarement (voire jamais) plus de 10 pages. On a donc l'impression que ça va très très vite. D'autant plus qu'à chaque chapitre, si court soit-il, quelque chose se passe. J'ai aimé cet aspect, toutes les péripéties, l'action qui avance rapidement et les surprises qui s'accumulent. 
On se demande aussi tout le long "pourquoi ?" et surtout "quelle sera la solution ?". Les réponses peuvent bien sûr nous effleurés mais le dénouement n'est quand même pas totalement craché à l'avance.
Quant à ce dernier, certains ont dit avoir été déçus. Moi, il ne m'a pas particulièrement dérangé. Au contraire, j'ai plutôt hâte de lire le deuxième tome pour voir ce qu'il va se passer, et en savoir j'espère encore un peu plus sur ces épreuves et leurs participants surtout.

Le film sort le 15 octobre et j'espère pouvoir le voir.